Quel est le processus de déroulement d’une plainte pour harcèlement au travail ?

Le harcèlement sexuel sur le lieu de travail affecte non seulement la victime, mais aussi la qualité de son travail. Ce phénomène tragique continue de gangréner la société et entraîne souvent des dépôts de plainte. Comment réagir face à un harcèlement sexuel au bureau ? Comment déposer une plainte à cet égard ? Découvrez-en plus à travers ce qui suit.

Déposer une plainte sur son lieu de travail

Une victime de harcèlement sexuel au travail doit veiller à prendre certaines dispositions avant de se référer à la police. Il faut en premier lieu être sûr comme l’indique Aimh.fr, que le harceleur soit informé de son attitude déplacée. La victime de harcèlement sexuel au travail doit essayer de le lui faire comprendre avant d’effectuer une plainte.

Pour prévenir ou mettre en garde le harceleur, on peut décider de se faire accompagner pour plus de sécurité. L’accompagnant pourrait être :

  • Un collègue de travail ;
  • le directeur des ressources humaines de la société ;
  • Le supérieur hiérarchique.

La personne qui accompagne la victime de harcèlement dans sa démarche de mise en garde sera un superviseur. Il pourra également faire office de porte-parole ou témoin. Au cas où le harceleur continue son forfait, il faut commencer à rassembler des preuves. Faire recours à un avocat du droit de travail est une action vivement conseillée, à ce stade des choses.

L’étape à suivre est d’informer son supérieur hiérarchique ou l’administration de son travail des événements. Le supérieur hiérarchique pourrait très bien être le harceleur, et dans ce cas il faut se référer à son supérieur. Une négligence dans la gestion de ce dossier peut vous amener à faire des accusations civiles ou pénales à l’encontre du harceleur.

Faire recours à la justice pénale pour un dépôt de plainte

Déposer une plainte devant une juridiction pénale est la suite de la procédure à mener si un harceleur continue son forfait. Ce dépôt de plainte peut donner droit à plusieurs recours. La brigade de gendarmerie ou le commissariat de police sont des endroits susceptibles de recevoir cette plainte.

La plainte pour harcèlement au bureau, réalisée dans l’un de ses endroits, est transmise au procureur de la République. Il est tout aussi possible de faire un dépôt de plainte directement au procureur de la République. Ce dépôt de plainte se devra d’être par courrier recommandé avec la présence d’un accusé de réception.

Le courrier ayant pour objet le dépôt de plainte doit être envoyé à un tribunal proche du lieu où a eu lieu le harcèlement. Un tribunal proche de la résidence de la personne qui harcèle est également un endroit où peut être envoyée la plainte. Le dépôt de plainte peut être réalisé par la victime de harcèlement en personne, au niveau de l’accueil du tribunal adéquat.

Il peut survenir qu’une plainte soit classée sans suite, mais cela ne constitue en rien une fatalité. Une nouvelle plainte à ce sujet peut être à nouveau déposée, en se constituant partie civile cette fois-ci. Cette nouvelle procédure donne suite à une enquête et un possible dédommagement.

Un harcèlement sexuel sur le lieu de travail est une affaire délicate qui peut amener la victime à porter plainte. Le processus de dépôt de plainte nécessite de prévenir le harceleur de ses actes déplacés. Au cas où il persiste, on doit le signaler au travail et déposer une plainte au niveau du tribunal pénal, s’il n’entend pas raison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *