L’acceptation du principe de séparation : Une meilleure procédure pour un divorce

Il existe actuellement de nombreux professionnels qui proposent des services de thérapies de couple. Mais quand l’union ne fonctionne plus, il est plus difficile de recoller les morceaux mêmes en joignant ces séances. Si la seule solution n’est que le divorce. Il est primordial de choisir la procédure la plus adaptée à votre situation dans ce cas-là.

Un processus de séparation amiable

Un processus de divorce pour une situation amiable est le plus recommandé pour les couples. Les tâches sont plus faciles. Il s’agit notamment d’un cas de divorce par l’acceptation des principes de séparation. Ce type de divorce est donc possible si les deux conjoints arrivent à se tenir sur un même accord. La procédure serait plus facile et ne prendrait pas plus de temps. Il est toujours préférable que le couple soit sur la même longueur d’onde pour profiter d’une procédure plus calme et bien sereine. C’est surtout le processus idéal pour définir le bien du couple. Trouvez sur www.aides-juridiques.fr le professionnel idéal pour encadrer cette situation de divorce. Parfois, la seule problématique qui se situe sur ce type de divorce se joint à la situation de l’enfant. Plus précisément sur son cadre et sa résidence principale.

Des conditions importantes pour valider le principe de séparation

 Parfois, il arrive qu’ils surviennent quelques contraintes liées aux partages des biens. Dans ces situations-là, l’intervention des juges des affaires familiales est donc importante. Les pensions alimentaires sont surtout fixées à l’avance pour prendre les mesures nécessaires concernant la situation de l’enfant. À la présence d’un juge, toutes ces décisions sont proclamées à la connaissance des deux conjoints. C’est surtout une opportunité pour émettre une grande stabilité à l’avenir de l’enfant et surtout au niveau des deux conjoints. Si le conjoint arrive donc à trouver un accord en commun sur les sources de ces litiges, il est toujours possible de recourir à la procédure de divorce par consentement mutuel. Parfois, les époux n’ont pas besoin de se justifier. Quand ils sont sur le même pied d’égalité sur la décision de divorce, les motifs ne sont même pas importants. Tout dépend donc de la situation des deux conjoints.

Les étapes à suivre pour ce principe

Si la situation d’un couple est appuyée par la procédure de divorce sur acceptation du principe de séparation, il est possible de poursuivre immédiatement la requête. Tout commence donc par le dépôt d’un rapport au niveau du tribunal. C’est l‘ouverture officielle du dossier du couple pour cette demande de divorce. Dans ce processus, le professionnel idéal à solliciter est un avocat spécialiste en droit de la famille. C’est le mieux placé pour accompagner le client dans ces circonstances. Avec un acte sous signature privé, les conjoints :

  • La première étape est menée à une audience d’orientation
  • Le dépôt officiel de la demande introductive concernant l’instance
  • La prononciation de divorce par les juges aux affaires familiales. Cela nécessite toutefois la présence des conjoints.

Cette partie de demande sera donc possible par la proposition directe de chaque conjoint. Il est donc indispensable d’apposer la signature de l’un comme l’autre durant cette étape. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *